Changer la version de PHP utilisée en ligne de commande

Lorsque plusieurs versions de PHP sont installées sur le serveur, un lien symbolique est créé par défaut pour que l’on puisse appeler une exécution de commandes PHP sans indiquer la version de celui-ci simplement en tapant : php.

Mais dans certains cas, la version du PHP n’est pas compatible avec les scripts à exécuter. Il faut donc changer le lien symbolique pour pointer sur la bonne version du PHP.

#Aller dans le dossier
cd /usr/bin/

#Vérifier le pointage de PHP
ls -al php

#Modifier la version du PHP utilisé par défaut
ln -sfn /usr/bin/php7.3 ./php

#Vérifier la version utilisée
php -version

 

Purger les paquets apt et ses dépendances

Si on a mis régulièrement à jour sa machine Linux (Ubuntu / Debian), l’espace disque se réduit avec les restes de fichiers liés au paquets installés.

Deux petites commandes pour faire de la place en toute sécurité

# Suppression du cache des paquets obsolètes
apt autoclean

# Suppression des paquets inutiles
apt autoremove

Lister les partitions visuellement sur Linux

Il existe un petit package qui permet de visualiser rapidement ses partitions sous Linux en ligne de commande et qui est plus sympa que le classique df -h

Il suffit de l’installer

apt install dfc

Pour l’utiliser taper

# version simple
dfc

# version complète (espace occupé, total, et options de montage)

dfc -dso

Et vous aurez une résultat de la forme

Proxmox 5.x : suppression du message d’absence de clé d’enregistrement

 Lors de l’utilisation de Proxmox à titre personnel et à usage non commercial le message de non souscription de l’assistance peut être gênant.

L’idée est de modifier un fichier .js et d’inverser la condition d’affichage du message d’alerte. Ce qui veut dire que le message s’affichera uniquement si l’on a la licence valide.

Continue reading  

Terminal Tmux multi-fenêtrés

Lorsque l’on travaille à distance sur des serveurs en mode console avec Putty par exemple, on se retrouve souvent bloqué à vouloir réaliser plusieurs tâches ce qui oblige à ouvrir plusieurs sessions Putty ce qui n’est pas très ergonomique.

Pour contourner le problème, il existe Tmux qui permet de multiplexer ses sessions et en splittant ses fenêtres. Ce qui permet de travailler en multi-fenêtres sur un même serveur.

Continue reading